Loading…
For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
2ème édition FIEI : « dans 10 ans, les leaders de l’automobile ne seront pas les mêmes » Faouzi Annajah

2ème édition FIEI : « dans 10 ans, les leaders de l’automobile ne seront pas les mêmes » Faouzi Annajah


Ouvert ce lundi 4 juillet à Casablanca, la 2ème édition du Forum International des Énergies de l’Industrie a vu la participation de personnalités vu d’un peu partout dans le monde. À cet effet, Faouzi Annajah, Ceo et fondateur de Namx a fait part de ses connaissances sur l’Hydrogène vert, tout en revenant sur la portée de sa nouvelle marque automobile Namx.

« Il est très rare de voir des acteurs qui n’existaient 5 années auparavant, prendre la place de leaders en très peu de temps. Ces choses sont dans l’histoire de l’automobile. Mais dans 5 ou 6 ans, voire 10 ans, le monde de l’automobile tel que configuré ne sera plus le même. Les leaders que nous connaissons aujourd’hui ne seront plus les mêmes du fait des exigences de 2035 » a fait savoir Faouzi Annajah, Ceo et fondateur de Namx.

Pour le fondateur de Namx, faire le choix de l’hydrogène vert, c’est préserver le développement et faire le choix de la mobilité durable, raison pour laquelle il a opté pour cette énergie renouvelable dans la conception de la première SUV à Hydrogène.

Fierté Marocaine, Faouzi Annajah lors de sa keynote a mis en avant l’importance de l’hydrogène vert et la marque New automotive Mobility Exploration en abrégé Namx. Exploration, car dans sa volonté de donner au monde un véhicule décarboné, Namx a repensé l’automobile de zéro. « Il y a 5 ans, nous avons tout repensé avec mon équipe, l’automobile et le 11 mai, vous avez pu voir le résultat ».

L’hydrogène vert est aujourd’hui une réelle opportunité qu’il ne faut pas perdre de vue non seulement pour les véhicules, mais aussi pour la préservation de la terre. Cette opportunité de véhicule à hydrogène vise le continent africain, mais le Royaume est le premier visé, étant à 15 km de l’Espagne. « Après un benshmark, il s’est révélé que le Maroc a une place de choix et est premier de la zone méditerranée en matière d’énergie » Faouzi Annajah.

Le Maroc a destiné près de 8% de son PIB à la stratégie à Hydrogène vert pour 2030, c’est dire l’importance accordée à ce volet primordial pour le pays. L’hydrogène permettrait d’accélérer la décarbonation de plusieurs secteurs de l’industrie, la mobilité et les réseaux de gaz. Raison pour laquelle le fondateur de Namx, trouve objectif de prendre ce virage avec le Royaume et y importer le projet Namx.

Organisée par Industrie du Maroc Magazine (IDM), la deuxième édition du Forum international des énergies de l’industrie (FIEI) se tient sous le thème « Décarbonation, levier de compétitivité industrielle ». Il a réunit à cet effet tous les acteurs, professionnels, experts locaux et internationaux des énergies vertes ainsi que les industriels autour des enjeux de la compétitivité liée à la facture énergétique et à la décarbonation.

Read More

leave your comment


Your email address will not be published.