Loading…
For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Polestar vs Citroën : enfin un déblocage de la situation pour la France

Polestar vs Citroën : enfin un déblocage de la situation pour la France

Alors que le conflit Citroën – Polestar semblait encore s’envenimer au début de l’été, c’est un apaisement entre les deux constructeurs automobiles qui signe la rentrée 2022.

La rentrée va peut-être être marquée par la fin d’une situation ubuesque empêchant la marque Polestar de commercialiser ses modèles 100 % électrique en France. Citroën avait réussi à bloquer l’introduction de la marque en France à cause d’une sombre histoire de ressemblance de logo. Dans un article paru le 31 août 2022 sur Le Monde, on apprend qu’un accord entre les deux marques aurait été trouvé après plusieurs années de conflit. Ce qui lèverait, enfin, le bannissement de Polestar en France.

Signe que la situation se débloque, le site de Polestar qui était jusqu’à maintenant inaccessible depuis la France, est désormais consultable librement. On n’attend plus que les annonces de Polestar sur ses ambitions commerciales sur notre territoire, avec 3 ans de retard sur le reste de l’Europe.

Retour sur le logo de la discorde

Citroën avait réussi à bloquer Polestar sur le territoire français à cause de son logo. Polestar, marque du groupe Volvo, a été lancée avec un logo stylisé représentant l’étoile polaire. Le problème, c’est que cette étoile a été imaginée avec deux chevrons s’opposant. Il n’en fallait pas moins pour que Citroën, la marque aux chevrons, dénonce une ressemblance avec sa propre identité, et attaque Polestar.

polestar_logo
Le logo de la marque Polestar. // Source : Polestar

Citroën a eu gain de cause face à la justice française, qui a déclaré en 2020 que « la société Polestar a porté atteinte à la renommée des marques françaises n° 3422762 et n° 3841054 dont la société Citroën est propriétaire ». La plainte couvrait en effet autant le logo de Citroën que celui de DS. Polestar devait alors verser 150 000 € à Citroën et se voyait interdire l’utilisation de son logo en France.

Difficile pour une marque automobile de pouvoir se vendre dans un pays sans son marqueur visuel. La France a donc été exclue du développement de la marque, qui n’a pas attendu la fin du conflit avec Citroën pour en profiter pour commercialiser ses modèles dans les autres pays européens. La Polestar 2 est d’ailleurs un véhicule qui rencontre un certain succès dans plusieurs pays. Sur les 6 premiers mois de 2022, la marque a vendu 21 000 véhicules, et vise 50 000 unités d’ici à la fin de l’année.

Polestar 2
La Polestar 2. // Source : Polestar

En attendant, en France, lorsque l’on voulait en savoir plus sur Polestar en allant sur son site, l’utilisateur ne voyait que le message suivant « Le site Polestar n’est pas accessible au public français en raison de restrictions territoriales d’usage des marques françaises n°016898173 et n°01689532. » Il était impossible de le consulter sans passer par un VPN.

Une situation qui a continué à s’envenimer

Début juillet, on apprenait que Citroën a voulu étendre sa plainte, concernant le logo de Polestar, devant une juridiction européenne. Nul doute que l’objectif était de bloquer la marque sur les autres marchés où Citroën est historiquement implanté. Mais, c’est plus certainement sur les marchés visés par sa marque premium DS que le combat se jouait.

Sauf que, selon Le Monde, la plainte n’a pas abouti. Polestar n’est pas restée en retrait, car la marque avait attaqué à son tour Citroën pour des jantes un peu trop ressemblantes aux siennes. Œil pour œil, dent pour dent.

Cet accord entre les deux marques arrive donc par surprise en cette fin août 2022, car rien ne laissait présager que Citroën cède — les circonstances dans lesquelles cet assouplissement a été décidé ne sont pas claires. Tout ça pour ça ? Pas sûr que Citroën et DS ressortent grandis de ce combat. D’autant que des logos sembables, il en existe plus d’un.

_Polestar_6_LA_Concept_edition
La Polestar 6 LA Concept. // Source : Polestar

Sans même savoir si Polestar va rapidement lancer la commercialisation de ses modèles en France, nous sommes déjà contents de savoir que la marque peut le faire. Polestar est assez prolifique sur les concepts-car, nous étions frustrés de ne pas y avoir accès à cause du conflit l’opposant avec Citroën.

Read More

leave your comment


Your email address will not be published.