Loading…
For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Une différence culturelle à l’origine de l’absence de pilotes américains en F1 ?

Une différence culturelle à l’origine de l’absence de pilotes américains en F1 ?

Si les Etats-Unis auront trois Grands Prix au calendrier de la Formule 1 la saison prochaine, et que la popularité du sport ne cesse d’augmenter dans le pays, il n’y a plus eu de pilote américain dans la discipline reine du sport automobile depuis Alexander Rossi, qui avait participé à cinq course fin 2015 avec Manor.

A Miami, les pilotes ont commenté l’absence d’un pilote américain en Formule 1, et il leur a été demandé si l’arrivée d’un talent né aux Etats-Unis permettrait de faire grandir davantage l’intérêt pour la discipline dans ce pays.

Lewis Hamilton n’est pour sa part “pas surpris. Je pense que c’est quelque chose de culturel. Ici, aux Etats-Unis, il y a la NFL, la NBA, la NASCAR, l’Indycar. Et depuis 16 ans que je viens ici, il a fallu du temps pour faire connaître ce sport.”

“Malheureusement, les Américains doivent se lever à des heures improbables pour regarder les Grands Prix. Mais je pense que nous avons fait un pas dans la bonne direction, et il y a la série de Netflix qui a permis d’amener une base de fans supplémentaire ici aux Etats-Unis.”

“Et peut-être qu’il est maintenant temps de se concentrer sur qui permettra d’inclure davantage de gens ici, car c’est un pays si versatile. Je suis sûr qu’il y a d’incroyables pilotes quelque part, ils ont tellement de sportifs talentueux. Ce serait donc une belle mission que de chercher le prochain.”

Pierre Gasly est du même avis que le septuple champion du monde, et pense lui aussi que “la culture est la plus grande différence. La première fois que je suis venu il y a quatre ou cinq ans, je me souviens que les gens étaient fans de NASCAR, mais pas vraiment de Formule 1. Je pense donc que ce que nous voyons depuis deux ou trois ans, avec la manière dont le sport a grandi, est vraiment impressionnant.”

“Et nous en sommes conscients chez les pilotes, nous avons vu plus de 400 000 fans venir à Austin l’année dernière et l’ambiance était incroyable. Je suis déjà excité à l’idée de revenir à Miami et d’aller à Las Vegas. Je suis certain qu’avec l’exposition que nous avons maintenant, de plus en plus de personnes vont s’intéresser à ce sport dans le futur.”

Alex Albon a lui aussi donné son avis sur la question : “Il semblerait, pour le moment du moins, que les pilotes Américains qui sont proches de la F1 sont ceux qui viennent en Europe pour rouler en F3 et en F2. Je fréquente Logan (Sargeant) qui fait partie de l’académie Williams. C’est le chemin qu’il suit.”

“Mais tout ce qui se passe en ce moment dans le pays est un super catalyseur pour que les choses s’accélèrent. Je pense que nombreux pilotes arrivent, que de plus en plus de jeunes s’intéressent à la Formule 1. La talent finira par se révéler.”

Read More

leave your comment


Your email address will not be published.