Loading…
For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Voiture électrique : quelles sont les bornes et prises de recharge idéales à domicile ?

Voiture électrique : quelles sont les bornes et prises de recharge idéales à domicile ?

Entre une prise domestique et une borne de recharge dédiée, que faut-il privilégier pour charger chez soi ? Nous allons examiner dans ce dossier les différentes possibilités pour vous permettre de choisir en toute connaissance de cause.

Tesla Model 3 Wall Connector
Une Tesla Model 3 en charge sur le connecteur mural Tesla // Source : Tesla

La voiture électrique va peu à peu modifier notre rapport à l’automobile, pour le meilleur comme pour le pire. Parmi ce qui inquiète le plus les nouveaux arrivants dans le monde des véhicules branchés se trouve bien entendu la recharge, particulièrement à domicile.

Nous allons donc rappeler les fondamentaux de la charge d’une voiture à la maison, ce qu’il faut faire et ne pas faire, avant de faire le point sur les différentes solutions existantes pour installer une prise ou une borne de recharge. À l’issue de ce dossier, vous devriez en savoir plus sur ce qu’il est envisageable d’installer, et ce qui est le plus adapté à votre situation.

La recharge à domicile, un confort indispensable

Si en véhicule thermique il n’y a pas d’autre choix pour remplir son réservoir que de rendre visite à une station-service, en voiture électrique l’expérience est bien différente. En effet, à la manière d’un smartphone ou d’un ordinateur portable, on rechargera sa voiture principalement chez soi, pendant qu’elle n’est pas utilisée. Il est aussi possible de la recharger sur la voie publique ou les parkings, mais c’est un autre sujet.

Bien entendu, il faut pour cela le pouvoir : avoir un emplacement dédié pour se garer et une alimentation électrique qui y arrive. Pour celles et ceux qui habitent en maison individuelle avec un garage notamment, c’est chose très aisée, mais pour les urbains en habitat collectif, ce n’est pas forcément évident. Dans ce dernier cas, sachez que vous pouvez invoquer le droit à la prise.

Avec le nécessaire pour recharger à la maison, idéalement le véhicule peut être branché toutes les nuits, et ainsi avoir une batterie remplie ou presque, tous les matins. De cette manière, l’expérience du véhicule électrique sera même meilleure au quotidien que celle d’un véhicule thermique, en ce sens où il n’y aura jamais besoin de réfléchir où et quand recharger : ce sera chez soi, pendant que l’on dort.

voiture électrique charge aa
Source : Michael Fousert sur Unsplash

Outre l’avantage de ne pas perdre de temps et de toujours avoir un véhicule avec une batterie pleine, le coût de la recharge à domicile battra tous les records face au coût d’un véhicule à essence. En effet, en considérant le coût moyen du kilowattheure d’électricité en France à 0,17 euro, et une consommation d’un véhicule moyen de 18 kWh aux 100 kilomètres, le prix pour parcourir 100 kilomètres s’élève à seulement trois euros.

En face, la consommation moyenne aux 100 kilomètres selon l’Ademe pour un véhicule essence était située à 6,8 litres en 2020, et au prix actuel de 1,90 euro par litre, cela revient à un prix de presque treize euros les 100 kilomètres, soit plus de quatre fois plus que le tarif d’un véhicule électrique.

Si l’avantage de recharger à domicile sa voiture électrique ne devrait plus être remis en question, il reste néanmoins à voir quelles sont les différentes solutions de charge qui existent, et leur particularité.

Prise domestique ou prise renforcée

Beaucoup de personnes arrivant dans l’univers de la mobilité électrique n’en ont pas connaissance, mais il est tout à fait possible de charger sa voiture électrique sur une prise de courant classique. En effet, de nombreux constructeurs livrent d’ailleurs avec l’achat d’une voiture branchée un câble de recharge occasionnel (CRO), qui permet d’utiliser une prise domestique.

Avec ce mode de chargement, vous n’aurez donc besoin d’aucun équipement supplémentaire, ce qui limite l’investissement nécessaire, à condition qu’une prise soit déjà disponible là où vous stationnez votre véhicule (c’est par exemple le cas dans un garage attenant à une habitation).

Une Tesla Model S branchée sur une prise classique
Une Tesla Model S branchée sur une prise classique

Une des précautions à prendre pour éviter tout problème de surchauffe liée à la recharge est de limiter l’intensité à 8 ou 10 ampères (1,8 ou 2,3 kW), les prises classiques étant prévues pour 13 ampères au maximum, mais plutôt pour des courtes durées. Dans le cas d’une charge de voiture qui peut durer plus de dix heures sans s’arrêter, il convient donc de limiter l’intensité (soit au niveau du tableau électrique, soit directement depuis l’interface du véhicule lorsque c’est possible).

D’expérience, sur des installations récentes (en 3G 2,5 mm2), il n’y a aucun problème à recharger à 13 ampères (3 kW) sur de longues durées. Ce qui permet, par exemple, de recharger une Model 3 Propulsion et sa batterie de 60 kWh en environ 20 heures. Mais attention avec les installations vieillissantes ou que vous ne connaissez pas.

Dans le cas où vous n’auriez pas de prise à proximité et qu’il faille en ajouter une, la prise Green’Up de Legrand à environ 80 euros est une excellente alternative à une prise classique, puisqu’elle permet de charger plus rapidement tout en restant compatible avec le câble de recharge domestique fourni avec le véhicule.

Une prise renforcée Green'up
Une prise renforcée Green’up

Son avantage est qu’elle permet la charge à 3,7 kW (à 16 ampères), contre entre 1,8 et 3 kW avec une prise domestique conventionnelle. En pratique et pour utiliser des unités plus digestes, une prise Green’Up permettra de récupérer environ 20 kilomètres d’autonomie par heure de charge, contre 10 à 13 kilomètres sur une prise classique.

L’écrasante majorité des conducteurs de voiture parcourent moins de 50 kilomètres par jour, et ainsi une prise classique ou une Green’Up leur suffira amplement pour retrouver une batterie pleine chaque matin, tant qu’ils sont stationnées et en charge pour environ 10 heures.

Toutefois, pour optimiser les recharges et faire en sorte qu’elles soient plus rapides, il sera nécessaire d’envisager autre chose qu’une prise domestique, comme nous allons le voir ci-après.

Prise industrielle P17

Si la solution consistant à utiliser une prise domestique est acceptable pour beaucoup, elle est loin d’être idéale dans de nombreux cas. En effet, outre les gros rouleurs pour qui ajouter seulement 150 kilomètres d’autonomie chaque jour ne sera pas envisageable, nous pouvons aussi citer les personnes ayant un abonnement d’électricité avec un tarif préférentiel selon les heures (option Tempo d’EDF, ou heures creuses) et qui souhaitent donc minimiser les coûts liés à la charge.

De même, certains foyers disposent aujourd’hui de plusieurs véhicules électriques, et s’il n’y a qu’un seul point de charge, il faut qu’il soit assez puissant pour que chaque véhicule puisse se recharger suffisamment pour répondre à ses besoins.

Ainsi, la prise industrielle P17 (bleu) peut être une bonne solution, puisqu’elle permettra de se charger à une puissance comprise entre 3,7 kW et 7,4 kW selon l’installation (entre 16 et 32 ampères). Si vous avez un abonnement électrique triphasé, vous pourrez même monter jusqu’à 22 kW de puissance avec une prise P17 triphasée (rouge) 16 ampères.

Toutefois, le décret relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques ne précise pas que les prises industrielles P17 sont autorisées pour recharger des véhicules électriques, donc il conviendra à chacun de vérifier la conformité de son installation le cas échéant. Une installation légale dans les autres pays européens.

Si vous installez une prise P17 monophasée 16 ou 32 ampères, il vous faudra prévoir un câble de recharge compatible, ou un adaptateur comme le vend notamment Tesla pour son connecteur mobile. Le coût de l’adaptateur n’étant que de 48 euros à ce jour, c’est une bonne solution économique pour pouvoir charger à une puissance de 7,4 kW, de quoi récupérer autour de 40 kilomètres par heure de charge.

Pour utiliser une prise P17 triphasée, cela deviendra nécessairement plus onéreux. En effet, si l’ajout d’une prise P17 triphasée ne coûte que quelques dizaines d’euros tout au plus, il faut nécessairement un câble de recharge qui n’est pas fourni avec le véhicule, ce qui peut parfois faire grimper la facture de plusieurs centaines d’euros. L’avantage sera une vitesse de recharge améliorée, permettant de récupérer jusqu’à 120 kilomètres d’autonomie par heure de charge.

Quitte à débourser plusieurs centaines d’euros pour un point de charge, il est logique de s’orienter vers des solutions dédiées : les wallbox, ou bornes de recharge domestiques.

Wallbox ou borne de recharge

Une wallbox, ou borne de recharge, est un terme désignant en réalité un équipement dédié à la recharge de la voiture électrique. Contrairement aux solutions présentées ci-dessus, il n’est pas possible d’utiliser une wallbox pour autre chose que pour charger un véhicule électrique, ce sera donc un investissement qui ne servira qu’à cela.

Plusieurs avantages des wallbox font qu’elles sont globalement assez prisées des particuliers, malgré leur tarif élevé (entre 500 et 1 500 euros selon les modèles) sans compter la pose qui doit être réalisée par un électricien agréé IRVE. Tout d’abord, il y a un aspect sécuritaire indéniable contrairement aux autres prises de courant plus conventionnelles, en ce sens où il n’y aura pas de courant tant qu’un véhicule ne sera pas branché à la borne, et en charge.

De cette manière, alors que l’on est jamais à l’abri d’un accident sur une prise domestique, le risque avec une wallbox est bien plus réduit. De plus, de nombreux fabricants de bornes de recharge proposent une intégration intelligente de leurs bornes avec des solutions domotiques, comme une charge automatique à certaines plages horaires, ce qui est pratique pour les personnes dotées d’un abonnement heures creuses.

Tesla Wall Connector
Tesla Wall Connector

Nous vous en avions parlé dans notre dossier dédié aux wallbox, la marque « Wallbox » propose une solution intégrant une application mobile et un tableau de bord en ligne regroupant toutes les informations utiles en ce qui concerne la recharge : heures, énergie consommée, puissance, coût… De plus, le câble est attaché à la borne de recharge, ce qui fait que vous n’aurez pas besoin de brancher ou débrancher votre câble à chaque charge : pratique. Et contrairement aux propositions plus haut, vous pourrez laisser votre câble de recharge occasionnelle dans la voiture.

Tesla propose également son connecteur mural pour 500 euros avec câble attaché — et bien entendu compatible avec tous les véhicules électriques, pas uniquement les Tesla —, ce qui est un excellent tarif, mais qui a quelques désavantages face à la concurrence. Il n’y a pas de pilotage intelligent de la charge, ni de possibilité de délestage, ce qui peut être rédhibitoire pour certains.

Le délestage est un élément en effet très important selon la puissance de votre installation électrique (en kVa) et la puissance de tous les appareils électriques de votre maison (en kW). Le délestage permet ainsi de réduire temporairement la puissance de charge de la voiture si vous allumez par exemple votre four et vos plaques de cuisson en même temps. Sans délestage, votre installation disjonctera si elle n’est pas assez puissante.

Wallbox Copper SB
Wallbox Copper SB

Le petit avantage qu’aura le connecteur mural Tesla pour les propriétaires de véhicules de la marque est qu’il inclut un petit bouton sur la poignée du câble de recharge permettant d’ouvrir la trappe de la voiture, et ainsi brancher en toute simplicité. Mis à part cela, d’autres références proposent des fonctionnalités plus avancées, mais parfois pour beaucoup plus cher.

La wallbox est également une bonne solution pour les habitations qui disposent de plusieurs véhicules électriques à charger, avec une puissance de charge pouvant atteindre 7,4 kW à 11 kW en monophasé ou 22 kW en triphasé, il suffit parfois de quelques heures seulement pour remplir intégralement la batterie du véhicule.

Tableau récapitulatif

Nous récapitulons ci-dessous les différentes solutions de recharge avec leurs spécificités.

Type de chargeur   Kilomètres récupérés en une heure Puissance maximale Prix (hors installation)
Prise domestique 10 à 16 1,8 à 3 kW 10 €
Prise renforcée 20 3,7 kW 80 €
Prise P17 monophasée 41 7,4 kW 10 – 50 €
Prise P17 triphasée 122 22 kW 10 – 50 €
Wallbox 7 kW 41 7,4 kW 500 – 1 500 €
Wallbox 11 kW 61 11 kW 500 – 1 500 €
Wallbox 22 kW 122 22 kW 500 – 1 500 €

Nous avons considéré une consommation moyenne de 18 kWh aux 100 kilomètres pour tenter de donner une équivalence entre la puissance de charge et l’autonomie récupérée par heure de charge.

Ceci devrait vous permettre de mieux appréhender la solution idéale selon votre budget, votre utilisation et vos besoins futurs. Notez enfin que la puissance de charge maximale de la wallbox installée ne sera pas forcément celle acceptée par votre véhicule : une Tesla Model 3 par exemple a un chargeur embarqué de 11 kW, et même en la branchant sur une wallbox de 22 kW, elle ne chargera qu’à 11 kW.

Conclusion

Pour celles et ceux qui vivent en habitat individuel, installer une borne de recharge ou une prise de courant est bien souvent une formalité. Toutefois, en habitat partagé ou en copropriété, il conviendra d’avertir en assemblée générale l’installation d’une solution de recharge, mais les travaux pourront démarrer avant grâce au droit à la prise.

Si ce n’est pas possible pour vous d’installer une solution de charge à domicile, nous avons un dossier qui récapitule les solutions pour vivre en véhicule électrique sans possibilité de charger chez soi, mais il faudra accepter de se promener avec différentes cartes de recharge, malheureusement.

La charge rapide reste à réserver aux grands trajets, et il ne faut pas l’imaginer comme une solution de charge quotidienne. En effet, outre les coûts bien plus élevés que la charge à domicile (entre trois et dix fois plus cher), le côté pratique de la charge chez soi est indéniable.

Il faut ainsi voir l’investissement d’une borne de recharge à domicile comme un budget à ajouter au moment de l’achat de la voiture, qui permettra toujours de « faire le plein » à moindre coût. Quelle que soit la solution pour laquelle vous opterez, vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour faire le meilleur choix possible.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Read More

leave your comment


Your email address will not be published.