Loading…
For a better experience please change your browser to CHROME, FIREFOX, OPERA or Internet Explorer.
Zhou voulait prouver que la Chine n’est ‘pas juste bonne au ping-pong’

Zhou voulait prouver que la Chine n’est ‘pas juste bonne au ping-pong’

Zhou voulait prouver que la Chine (...)

Premier pilote chinois à accéder à la Formule 1, Guanyu Zhou était déterminé à prouver au monde que la Chine n’est pas “juste bonne au ping-pong”.

Traçant son chemin à travers les catégories juniors de la course automobile, Zhou était le seul pilote chinois sur la grille de la série européenne de Formule 3, puis en Formule 2.

Le pilote, cependant, était déterminé à arriver en Formule 1. Terminant troisième du championnat de Formule 2 l’an dernier, il a été le seul des juniors à obtenir une promotion en F1, signant avec Alfa Romeo en tant que coéquipier de Valtteri Bottas en 2022.

“Évidemment, vous avez beaucoup de pression mais il y a aussi beaucoup de soutien,” a-t-il déclaré à inews.

“Je veux intéresser plus de gens au sport automobile en Chine, et j’ai vu une tendance claire chez mes compatriotes qui s’y mettent de plus en plus. Le karting est en essor. Être cette personne qui les représente dans la meilleure catégorie de toutes est incroyable.”

“Même chez nous, les gens disaient qu’il nous était impossible d’avoir un pilote en F1 parce que nous partions tellement loin derrière. Des pilotes ont déjà essayé d’aller en Europe mais n’ont pas été assez bons, mais j’ai toujours cru en moi.”

“J’avais le potentiel, alors pourquoi ne pas être le premier en F1 ? C’est moi qui essaie de dire au monde et à tout le monde dans mon pays que nous pouvons faire ce que tout le monde fait, que nous ne sommes pas juste bons au ping-pong. Nous pouvions faire cette percée.”

Read More

leave your comment


Your email address will not be published.